La posture de méditation

La méditation doit se faire dans une posture confortable. Sur une chaise ou allongée si vous ne pouvez demeurer assise au sol. Si vous pouvez le pouvez, placez une coussin à la base de votre coccyx, afin d’élever cette région par rapport à lensemble du bassin. Votre dos sera droit sans effort.

Demeurez immobile et surtout entièrement détendue. Placez-vous de façon à ce que le corps ne vous dérange pas.
Détendez-vous au point d’oublier progessivement votre corps. Ainsi, après un moment, vous ne sentirez même plus votre posture.

Inspirez profondément par le nez en visualisant un ballon se gonfler dans votre ventre et expirez par la bouche en evacuant toutes les tensions de votre corps.
Sentez le souffle de votre respiration qui monte et descend comme une vague, et détendez-vous.
Si votre mental divague, observez-le tout simplement, comme un film sur un écran.
Le mental est une usine a pensées, et son travail est de créer des pensées. C’est sans importance.
Respirez et souvenez vous que vous n’êtes pas ces pensées, et que vous n’êtes pas ce mental qui change d’année en année, d’expérience en expérience. N’oubliez pas que ce n’est pas le mental qui nous intéresse, mais le coeur.

Après un moment, dans cet état de calme et de paix qui arrive graduellement, ramenez votre esprit vers l’intérieur, vers votre coeur. Ressentez dans ce calme, cette forte Présence au plus profond de vous-même.

Cette Présence Universelle qui vous habitait à l’âge de 2 ans, de 10 ans, de 15 ans et aujourd’hui, est cette même présence qui vous habitera à 60 ou 80 ans. Elle est immuable et la seule qui reste inchangée.
Le mental, le corps, le caractère changent, mais cette Présence reste la même.

C’est votre « Je suis » qui demeure inchangée.

En méditant, restez dans ce JE SUIS. Ressentez cette Présence pendant un moment comme une force, une paix, qui englobe votre corps et qui habite aussi l’enfant que vous portez.

Dans le calme et la confiance en la vie, voyez votre enfant se développant avec force, sante et tout ce que vous souhaitez de positif.
Faites UN avec cette force qui est plus près de vous que votre propre souffle.
Répétez quelques fois le son OM en expirant doucement et restez dans cet Ètat aussi longtemps que vous le sentez. Ressentez que votre Ètat de calme et d’unité peut tout créer.
Quelque soit votre foi, votre croyance, votre appartenance religieuse ou spirituelle, entrez en contact avec cette présence et cette paix intérieure.

Prenez conscience que vous faites Un avec un petit être qui vous accompagnera toute votre vie.
Profitez-en pour lui parler, développer une relation avec lui et apprendre à vous connaître.
Prenez le temps de sentir sa présence, de ressentir la joie de sa venue.
Sentez que vous communiquez déjà et que vous êtes là pour lui.

Ce moment privilégié à deux vous apporter une ouverture sur un monde de possibilités.

Written by